Le Forex et le CFD pour un trading sans risque

Acheter et vendre des actions à un moment donné, c’est le principe du Forex. En peu de temps, çà rapporte ! Beaucoup ou peu mais çà rapporte. Ce n’est donc pas un hasard qu’il soit fortement apprécié comme un marché de change.

Grâce à la technologie de nos jours, Forex est devenu le plus en vogue, au niveau de l’international. Il puise son succès dans la technologie moderne, puisque cette dernière présente un vrai support pour établir des analyses ou des stratégies, ou bien cibler le moment juste pour faire des transactions. A l’aide des plateformes informatisées, on a également la possibilité de prévoir la chute de la monnaie, pour éviter de se retrouver dans l’embarras.

Le MT4 au service des brokers

Le broker (appelé aussi courtier) a le rôle de négociateur de transactions. Le Métatrader 4 a donc été conçu pour faciliter le travail du courtier. Il s’agit d’un ensemble de logiciels, dans une plateforme, où l’on peut trouver à notre disposition des graphiques en temps réel afin de suivre l’évolution des cours et la tendance du marché. Le Metatrader est également réputé pour la simplicité de ces fonctions, sa flexibilité et également rapidité. De quoi donner envie d’en profiter, sans tarder !

Le CFD pour des transactions sans risque

Le CFD trading est un instrument financier très populaire dans le domaine du trading sans risque. CFD signifie «Contrats financiers pour différences». Le principe est le suivant : il ne s’agit pas de vendre ou d’acheter des actions, mais simplement de jouer sur le gain ou la perte, réalisée sur la transaction (à créditer ou débiter de son compte).

Sous des conditions précises, on peut disposer d’un compte dans cette plateforme. Le logiciel CFD trading est gratuit, sans commission ni des frais quelconques, cependant, il faut toujours miser sur un effet de levier important.

A noter qu’à l’aide du CFD, on peut trader des actions et des matières premières, comme l’or ou le pétrole et parmi les avantages d’un CFD, en dehors de sa simplicité, il y a l’absence de la valeur du temps. Autrement dit, les CFD n’expirent pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *